Venez vivre dans la plus grande ville du Québec Montréal
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Mer 8 Jan - 2:33


 

Mirenda Katherine Gauthier
  "The Evil Mayor of Montreal"

 
âge, lieu de naissance ∞ 64 ans,Italie ; statut civil ∞ Mariée ; À Montréal depuis ∞ sa deuxième année ; métier ∞ Mairesse de Montréal ; Orientation Sexuelle ∞ Hétéro Stricte ; Arrandissement ∞ L'île Bizard-Sainte-Geneviève.;  Groupe ∞   I am a new Montreal . ; Lieu de travail ∞ Mairie de Montréal.; Situation financière ∞ Riche.; crédit ∞ Merci ma princesse pour ce magnifique Ava, Google pour le reste. ; célébrité ∞ Mary Louise Streep. ;

  Caractère
 
En cinq lignes, décrivez nous le caractère de votre personnage.Mirenda ou M. comme elle se fait toujours appeler est une femme strict et autoritaire. Qu sai ce qu'elle veut et qui n'a pas peur de prendre tous les moyens qu'elle peut pour arriver a ses fins. Elle est très froide envers les gens qu'elle n'aime pas. Enfaite envers tout le monde , elle ne montre pas du tout ses sentiment. Mais elle est une Mairesse aimé de ces citoyens malgré le fait qu'elle aille un coeur de pierre. Elle es toujours a la dernière mode. Elle ne porte rien qui n'est pas a la mode. Elle est très exigeante envers ses stagiaire. Surtout celle qu'elle n'aime pas. Elle est une très bonne mairesse et elle sai très bien diriger une ville. Mais elle exige la perfection et elle est scrupuleuse sur le fait de la corruption. Elle n'en veut pas dans sa ville. Quand elle a des soupçon sur quelconque affaire de corruption venant de l'un de ses collaborateur elle n’hésiteras a le mettre a pied. Elle se souci beaucoup de son image corporelle et a eu recours a de la chirurgie esthétique , elle a payer elle même de ses poches et elle est toujours maquiller et coiffé de façon impeccable peut importe la couleur ou la longueur de ses cheveux. Elle n'a pas peur de critiquer ouvertement les gens sur leur apparenceé


  Anecdotes
 
Ici, vous pouvez mettre des anecdotes sur votre personnage. Dîtes nous en plus sur votre personnage.Son idole c'est Hilary clinton , Mère de 4 enfants tous du même père, Elle veut qu'on l'appelle M. , car elle déteste son prénom, elle est dure a endurer les hommes ne la supporte pas, elle déteste les clowns et elle est accros a la mode tout le monde qui travail pour elle son tjrs a la dernière mode c'est obliger



  You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ ChantalCh. ; âge ∞ 21 ans. ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ c'est mon fofo  ; Que penses-tu du forum? ∞ je l'adore ; Et le code dans tout ça ?Validé par Chantal Machabée ; Un dernier truc à dire? ∞ Mamma Mia ;


Dernière édition par Mirenda K. Gauthier le Dim 19 Jan - 2:48, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Mer 8 Jan - 2:35



This is my story
"la petite citation qui va bien"


Ici, c'est l'histoire de votre personnage. En une vingtaine de ligne minimum, racontez nous l'enfance de celui-ci jusqu'à aujourd'hui. En bref nous voulons tout savoir !!!
Par quoi commencer dans cette vie si mouvementé que M. a eu. Elle est né le 22 juin 1949 en Toscane en Italie. Elle est la première fille d'une famille de 10 enfants qui compte 6 filles et 4 garçons. Une famille typiquement Italo-canadienne. Et oui Mirenda est Italo-Canadienne son père est Montréalais et sa mère est Italienne.

Mirenda ce fait rapidement appeler M. par ses parents qui ne prenne son nom complète que s'il ce passe quelque chose de grave. Elle est arriver a Montréal alors qu'elle commençait sa deuxième année.  Depuis aussi loin qu'elle ce souviens c'est a dire a l'âge de 12 ans , elle commença en a s'intéresser a la mode et la musique. Elle joua dans plusieurs comédie musicale durant ses études du primaire a l'université. Ou elle termina ses études en Gestion et en droit avec mention. Elle rencontra son mari un brillant avocat un an après sa sortie de l'école et elle se maria avec lui six mois après qu'ils se soient rencontrer . Elle se maria et arrêta sa carrière pour être une mère au foyer.

Son mari continua a gravir les échelons et il est maintenant juge a la cours suprême du Canada. Elle lui donna 4 magnifique enfants un fils le plus vieux et trois filles merveilleuses. Mais la vie leur arracha leur fils lorsqu'il souffla les bougies de ses 30 ans. En revenant a  la maison leur fils a eu une grave accident de voiture. Il est rester deux mois dans le comas jusqu’à ce que M. et son mari ont prit la dure décision de le débrancher. Depuis cette journée M. est devenue froid et qu'elle ne montre plus ses émotions en publique.

Elle s'investira encore plus dans l’éducation de ses filles et l'amour qu'elle leur porte. Deux mois après la mort de son fils , sa belle fille , la femme de son fils meurt tragiquement elle aussi. Donc elle devient donc la tutrice légale des trois filles de son fils. Elle leur donna tout l'amour qu'Elle pouvait. Elle était vraiment une grand mère formidable selon ses petites filles et elle les encore. Tout le monde qui ne sont pas de sa famille semble la détester , car elle est froid et qu'elle demande beaucoup a tout le monde. Un soir du mois de janvier alors qu'elle était attabler avec toutes sa famille elle annonça a sa famille qu'elle se présentait au prochaine élection municipale qu'elle reprenait sa carrière en main.

Tout de suite après l'annonce son mari Don l'encouragea bien sur. Mais ce ne fut pas du tout le même discourt que son aîné Julie lui dit ,elle ne voyait pas sa mère a la tête de la ville de Montréal. Elle l'avait encourager plutôt a reprendre les comédies musicale comme elle le fesait en amateur quand elles étaient petite. Mais M. avait envie de devenir la nouvelle mairesse de Montréal. Ses deux autres fille Donna et Marie lui ont tout de suite donner leur soutient. Tout le monde était présent lorsqu'elle annonça au grand publique sa candidature.

C'est le 4 Octobre dernier que notre chère M. remporta ses première élection. Comme plusieurs ne la voyait pas comme mairesse tout le monde fut surprise qu'elle remporta ses élections avec beaucoup d'avance sur les autres. Elle repartait a zéros avec une toute nouvelle équipe et elle commença a changer des choses dès la première journée de son mandat elle se fit des ennemies et des amis . Mais la ville de Montréal a maintenant une dirigeante droite et qui ne se laisse pas corrompre par les gens.

M. a quand même suivis le conseille de son aînée Julie. Elle a repris les cours de théâtre et elle ses inscrit avec sa petite fille et elle s'amuse vraiment. Cela lui permet de passé son surplus d'énergie et de sortir de sa zone de confort.


Dernière édition par Mirenda K. Gauthier le Dim 19 Jan - 1:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Mer 8 Jan - 4:39

Alors on ne se bouscule pas pour dire bonjour a votre mairesse ... De toute façon j'aime les gens qui l'embine .

|hj : juste pour vous montrez a qui vous avez affaire |
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Mer 8 Jan - 18:08

(re) Bienvenue madame la mairesse
/dois-je vous faire la révérence ?/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Jeu 9 Jan - 0:44

re-bienvenue Mme la mairesse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Ven 10 Jan - 2:52

Merci a vous deux

|pas obligatoire Jen|
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Ven 10 Jan - 5:59

re-bienvenue madame La Maire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Sam 11 Jan - 0:08

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Lun 20 Jan - 4:46

Personnage changé pour Jouer L'actrice
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Lun 20 Jan - 4:59



Meryl Louisa Streep
"la petite citation qui va bien"

âge, lieu de naissance ∞ 64 ans , Summit New Jersey. ; statut civil ∞ Mariée. ; À Montréal depuis ∞ c'est 50 ans; métier ∞ Actrice ; Orientation Sexuelle ∞ Hétéro ; Arrandissement ∞ l'île Bisard; Groupe ∞ I'm a New Montreal ; Lieu de travail ∞ Les plateaux de tournage.; Situation financière ∞ Riche.; crédit ∞ Google ; célébrité ∞ Meryl L. Streep ;

Caractère
En cinq lignes, décrivez nous le caractère de votre personnage. Meryl est une femme de 64 ans souriante que tout le monde apprécie. Ell est drôle et s’investit a 100 % dans tout ce qu'elle fait. Elle est vraiment une femme génial qui a toujours plein d'énergie. Et qui s'attache facilement au gens avec qui elle travail. Elle est une femme simple au sourire charmeur qui met a l'aise n'importe qui n'a pas peur du ridicule et qui se donne toujours a fond dans tout. Elle est toujours la pour ceux qui en ont besoin. Et elle aime beaucoup s'amuser. Elle rêve de jouer avec plusieurs acteurs ou actrices , mais elle ne se rend pas compte que tout le monde rêve de jouer avec elle. Elle apprécie chaque moment sur un plateau de tournage peut importe avec qui elle est. Elle est assez démonstative dans ses sentiments. Un peu imperactive elle a du mal a rester tranquille et a ne pas bouger quand elle fait une entrevue. Quand elle est malade elle n'annule jamais rien. Elle annule qu'en dernier recours.


Anecdotes
Ici, vous pouvez mettre des anecdotes sur votre personnage. Dîtes nous en plus sur votre personnage.Elle a embrasser tant d'acteur et d'actrice qu'elle ne sait plus qui elle a embrasser

Elle adore chanté et dansé

Elle adore la mode comme son personnage de Mirenda.

Elle aime boire un verre et faire la fête.



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ ChantalCh. ; âge ∞ 21 ans. ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ c'est mon fofo ; Que penses-tu du forum? ∞ je l'adore ; Et le code dans tout ça ?Validé par Chantal Machabée ; Un dernier truc à dire? ∞ Mamma Mia ;
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Lun 20 Jan - 5:03



This is my story
"la petite citation qui va bien"


Ici, c'est l'histoire de votre personnage. En une vingtaine de ligne minimum, racontez nous l'enfance de celui-ci jusqu'à aujourd'hui. En bref nous voulons tout savoir !!!
Mary Louise Streep est une actrice américaine, née le 22 juin 1949 à Summit (New Jersey, États-Unis). Considérée par beaucoup comme la meilleure actrice de l'ère moderne1, et plus globalement, comme l'une des meilleures actrices de tous les temps, elle a été maintes fois reconnue par ses pairs, ayant à son actif des dizaines de nominations dans de nombreuses cérémonies de récompenses très prestigieuses.

Au cinéma, à la télévision et au théâtre, elle a interprété de nombreux rôles, notamment dans Kramer contre Kramer en 1979, où elle est l'ex-épouse de Dustin Hoffman, prestation pour laquelle elle obtient l'Oscar du meilleur second rôle en 1980. Ses autres compositions mémorables incluent Out of Africa, où elle joue l'écrivaine Karen Blixen aux côtés de Robert Redford, ou encore Le Choix de Sophie (d'après le roman éponyme de William Styron) où elle incarne une femme instable, meurtrie, et brisée par l'expérience des camps de la mort durant la Seconde Guerre mondiale, performance qui lui vaut cette fois l'Oscar de la meilleure actrice en 1983.

Pour Un cri dans la nuit, elle est primée à Cannes en 1989. Elle incarne également une femme au foyer désemparée par la passion qu'elle porte à un photographe solitaire dans Sur la route de Madison de et avec Clint Eastwood, ainsi que dans The Hours aux côtés de Nicole Kidman et Julianne Moore. Plus récemment, elle s'est essayée à la comédie avec Adaptation, Pas si simple, Le Diable s'habille en Prada ainsi qu'à la comédie musicale avec Mamma Mia !. En 2012, elle gagne un troisième Oscar (le second dans la catégorie « Meilleure actrice ») pour son interprétation de Margaret Thatcher dans La Dame de fer.

Elle est d'ailleurs l'actrice la plus nommée aux Oscars du cinéma avec 18 nominations (un record pour tous les comédiens, les deux sexes confondus). Elle obtient sa 18e nomination le 16 janvier 2014 pour son interprétation de mère tyrannique dans August: Osage County au côté de Julia Roberts. Il en est de même avec les Golden Globes où elle cumule pas moins de 28 nominations, également un record.

Bio complète

Enfance et débuts

Mary Louise Streep est née dans le New Jersey au sein d'une famille modeste et cultivée. Son père, Harry William Streep Jr., était pharmacien et sa mère, Mary Wolf (née Wilkinson), artiste2,3,4. Elle a également deux frères, Dana et Harry5 et ses ancêtres sont allemands, suisses et anglais6,7. Du côté paternel, ses origines allemandes remontent à dix générations dans la localité de Loffenau en Pays de Bade, d'où son second grand-père, Gottfried Streeb, a émigré aux États-Unis, et où l'un de ses ancêtres a été maire. Une autre branche de la famille Streep a vécu à Giswil, petite ville de Suisse. Son ascendance maternelle d'origine anglaise, est localisée en Pennsylvanie et au Rhode Island. Streep est une lointaine parente de William Penn, fondateur de la province de Pennsylvanie, et les archives indiquent que sa famille a été parmi les premiers acheteurs de terres dans cette région6,8.

Élevée dans la religion presbytérienne9,10,11, elle a grandi à Bernardsville, dans le New Jersey, où elle a été scolarisée à la Bernard High School12.

En 1971, celle qui se destinait à une carrière de cantatrice obtient son baccalauréat en art dramatique (Bachelor of Arts ou B.A.) au Vassar College (où elle a brièvement reçu l'enseignement de Jean Arthur), mais aussi inscrite comme étudiante d'échange à Dartmouth College pendant un semestre avant que l'établissement scolaire ne devienne mixte. Elle a ensuite obtenu un master en arts (Mastership in Art, MFA) de la Yale School of Drama. Pendant son séjour à Yale, elle obtient plusieurs rôles sur scène13 notamment Helena dans Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare et The Idiots Karamazov, comédie écrite par Christopher Durang et Albert Innaurato14,15.

Le doyen de Yale Repertory Theatre in New Haven, Robert Brunstein, a dit qu'il « était évident qu'elle était destinée à la grandeur16 ».

Elle réussit à intégrer le Phoenix Repertory du théâtre de New York, et fait ses débuts au théâtre dans de grandes salles avec Trelawney of the Wells en 1975.

Une consécration rapide et une actrice respectée
Des débuts remarqués et une célébrité rapide croissante

De 1975 à 1977, le théâtre est l'activité première de Meryl Streep, jouant dans Henry V, Mesure pour mesure, de Shakespeare et La Cerisaie. C'est durant Mesure pour mesure qu'elle rencontre celui qui deviendra son compagnon, l'acteur John Cazale (Fredo Corleone dans Le Parrain).

En 1976, elle commence à s'orienter vers le cinéma, en passant des auditions, notamment pour King Kong, mais c'est en 1977 qu'elle obtient finalement son premier rôle au cinéma dans Julia, où elle joue aux côtés de Jane Fonda et Vanessa Redgrave. À cette époque, elle vit à New York avec Cazale, chez qui on a diagnostiqué un cancer des os.

C'est en 1978 qu'elle obtient la consécration internationale : elle tourne Voyage au bout de l'enfer, la fresque réaliste et tragique de Michael Cimino, sur fond de guerre du Viêt Nam, incarnant une jeune employée d'un magasin dont l'un des personnages principaux (Robert De Niro) tombe amoureux. Elle accepte d'y jouer un rôle secondaire pour Cazale, également acteur du film, ce qui lui permet de rester avec lui durant la durée du tournage.

Par la suite, elle incarne une aryenne mariée à un Juif dans le feuilleton télévisé Holocauste (elle explique plus tard qu'elle a pris le rôle car elle avait besoin d'argent17). Durant le tournage, Streep tourne en Allemagne et en Autriche, tandis que Cazale reste à New York, sa maladie progressant, et à son retour, elle s'occupe de lui jusqu'à sa mort, survenue en mars 1978.

Après le décès de son compagnon, elle parle de sa souffrance et de son espoir que le travail constituerait un dérivatif. Elle enchaîne avec le film La Vie privée d'un sénateur, avec Alan Alda et joue sur les planches dans la pièce de théâtre La Mégère apprivoisée.

Holocauste et Voyage au bout de l'enfer connaissent un succès public et critique, lui permettent de se faire connaître du grand public et lui valent d'être récompensée à l'Emmy Award de la meilleure actrice pour le feuilleton et d'être nommée à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour la première fois.

C'est néanmoins avec son interprétation de mère divorcée et perdue dans Kramer contre Kramer de Robert Benton qu'elle obtient la précieuse statuette l'année suivante.
Les rôles marquants et les récompenses

Meryl Streep affectionne les rôles de femmes fragiles, mais battantes, malmenées par les hommes ou par l'existence, rôles qu'elle évite d'interpréter de manière trop tonitruante, à la manière de l'Actors Studio. Au contraire elle les compose délicatement, soignant la diversité d'expressions et la simplicité du geste ou des mimiques. Elle crée ainsi une prestation plus naturelle que les grandes démonstrations d'un jeu axé sur l'emphase dramatique, très à la mode aux États-Unis.

C'est La Maîtresse du lieutenant français de Karel Reisz et Le Choix de Sophie d'Alan J. Pakula qui en font la comédienne la plus appréciée du moment. Le second lui vaut d'ailleurs un autre Oscar de la meilleure actrice dans un premier rôle en 1983.

Éclectique et appliquée, elle prouve vite qu'elle peut aussi jouer des femmes simples, issues de la middle class américaine tantôt prises dans leur quotidien sans histoire, tantôt emmenées dans une intrigue particulière comme dans le Le Mystère Silkwood de Mike Nichols.

Très populaire et en même temps très aimée de l'intelligentsia, elle est, dans les années 1980, l'égérie du cinéma commercial et du cinéma d'auteur, participant aussi bien à des films à gros budget qu'à des productions indépendantes. Les plus grandes stars hollywoodiennes telles que Jack Nicholson, Robert De Niro ou Robert Redford se bousculent pour lui donner la réplique.

Ses deux rôles les plus connus sont ceux dans Out of Africa de Sydney Pollack (1985) et dans Sur la route de Madison (1995) de et avec Clint Eastwood, et ils témoignent de la grande retenue, mais surtout de l'intensité émotionnelle de son jeu. Elle passe d'ailleurs d'un amour contrarié pour le premier à un amour impossible dans le second.
Des changements de registre

Sa carrière semble marquer un léger coup d'arrêt dans les années 1990 même si son répertoire de rôles dramatiques, qui la prédestine à obtenir de nouveaux Oscars, lui permet de maintenir le contact avec le grand-public (Simples Secrets, Contre-jour, La Musique de mon cœur, The Hours). C'est par ailleurs durant cette période qu'elle décide de changer de registre : Susan Seidelman entreprend son baptême comique avec She-Devil, la diable, en 1989, puis Robert Zemeckis l'entraîne dans le loufoque La mort vous va si bien, en 1992, et Curtis Hanson la plonge dans le thriller d'action avec La Rivière sauvage, en 1994. À l'aise dans la comédie, on la remarque dans Adaptation de Spike Jonze (2002) où elle interprète une brillante journaliste new yorkaise. Dans Petites Confidences (à ma psy) de Ben Younger (2005), elle joue une psychiatre et mère juive voyant son fils de 20 ans sortir avec une de ses patientes de 40 ans.

Son grand retour au cinéma en 2006 est marqué par deux films : The Last Show, le dernier Robert Altman où elle incarne une chanteuse de musique country et Le Diable s'habille en Prada de David Frankel, (adapté du best-seller de Lauren Weisberger) où elle interprète la cruelle et tyrannique Miranda Priestly, rédactrice en chef du magazine de mode Runway.

En 2007, l'actrice la plus nommée de l'histoire des Oscars (aucun homme n'a battu ou égalé son record) fête sa quatorzième nomination distinguant sa prestation dans Le Diable s'habille en Prada. Cette nomination valorise ainsi ce qui l'est trop rarement dans ce genre de manifestations : un rôle comique. Elle apparaît dans Lions et agneaux où elle retrouve son comparse Robert Redford, interprète et réalisateur du film, puis enchaîne en 2008 sur le thriller Détention secrète avec Jake Gyllenhaal et Reese Witherspoon, dans lequel elle tient le rôle de la machiavélique Corrine Whitman.

La même année, Streep confirme à nouveau ses talents de chanteuse en se plaçant en haut de l'affiche de la comédie musicale Mamma Mia ! qui reprend avec joie, humour et romantisme les grands tubes du groupe ABBA. Elle y côtoie notamment Pierce Brosnan, Colin Firth, Julie Walters et la jeune Amanda Seyfried. Le film est un réel succès au niveau planétaire même si les critiques sont largement négatives.

En 2008, elle tient le rôle d'une directrice aux méthodes de discipline sévères dans le drame Doute avec Amy Adams et Philip Seymour Hoffman. Son interprétation lui vaut sa quinzième nomination aux Oscars dans la catégorie meilleure actrice, battant ainsi son propre record18, et elle obtient en 2009 le SAG Award de la meilleure actrice pour Doute19,20,21.

Toujours en 2009, elle est à l'affiche de deux films : Julie et Julia, partageant de nouveau la vedette avec Amy Adams, où elle incarne la cuisinière Julia Child et Pas si simple, pour lequel elle interprète une femme qui va tomber amoureuse de son ex-mari. Pour son interprétation dans Julie et Julia, Meryl Streep a obtenu le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie et reçu sa seizième nomination à l'Oscar de la meilleure actrice. Elle devient en conséquence la comédienne la plus nommée dans cette catégorie, devant Katharine Hepburn.

En 2012, alors qu'elle pousse son record en étant nommée pour la dix-septième fois, elle remporte le troisième Oscar de sa carrière pour La Dame de fer où elle interprète, métamorphosée, le rôle de l'ancien Premier Ministre britannique Margaret Thatcher. Elle égale alors le record d'Ingrid Bergman et de Jack Nicholson pour le nombre et le type de trophées obtenus (deux pour le meilleur rôle principal et un pour le meilleur second rôle).
La perfectionniste

Meryl Streep est capable de prendre n'importe quel accent. Ainsi pour Le Choix de Sophie, d'Alan J. Pakula en 1982, non seulement elle a appris l'accent polonais, mais elle a aussi appris à parler allemand. Toujours pour Le Choix de Sophie, elle effectuera le doublage du film pour la France. Et pour rester cohérente par rapport au personnage, elle le fera dans un français fortement teinté d'accent polonais.

En 1978, elle a accepté de jouer un petit rôle (celui de Linda) dans Voyage au bout de l'enfer, de Michael Cimino, pour être aux côtés de son compagnon, le comédien John Cazale, alors atteint d'un cancer des os. Dans le scénario, son rôle est secondaire, et c'est elle qui se charge de rédiger ses répliques pour donner plus d'importance à son personnage. De même pour son rôle dans Kramer contre Kramer l'année suivante, qui lui vaudra l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 1980.

Meryl Streep a dû apprendre à jouer du violon, en pratiquant six heures par jour pendant six semaines pour La Musique de mon cœur (1999).

En 1993, pour le tournage de La Rivière sauvage, la comédienne s'essaye au rafting et exécute la majeure partie de ses cascades.

Mais Meryl Streep a un autre talent : celui de chanteuse. Celle qui se destinait à être cantatrice avant de devenir comédienne a chanté dans cinq films : Le Mystère Silkwood, de Mike Nichols en 1984, Ironweed, la force du destin, d'Hector Babenco en 1987, Bons baisers d'Hollywood, de Mike Nichols en 1990, The Last Show, le dernier film de Robert Altman en 2006, et la comédie musicale Mamma Mia! en 2008.
Divers

En 1976, elle passe une audition pour incarner le rôle principal du film King Kong, produit par Dino De Laurentiis, mais lors de l'audition, il lance à son fils en italien qu'elle est hideuse. Mais il a finalement très vite ravalé ses mots en s'apercevant que l'actrice comprenait l'italien22.

En 1992, lors d'une interview pour une émission de Canal+ pour la promotion de La mort vous va si bien, la journaliste lui demande : « est-il vrai que vous auriez dû jouer dans Thelma et Louise ? », ce à quoi elle répond : « on nous en a parlé, à toutes les deux, Goldie Hawn et moi ». Alors que la journaliste lui demande pourquoi elle a refusé, la comédienne répond qu'elle ne l'a pas refusé. Mais à l'époque, elle était enceinte et n'a pas pu faire le film, car la production n'a pas voulu attendre. Avec de l'humour et à la suite de sa réponse, Meryl Streep lance à l'intervieweuse : « à mon avis parce que nous étions trop chères »23.

Elle a également failli jouer entre autres dans Le facteur sonne toujours deux fois (le rôle fut donné à Jessica Lange), dans Minority Report (rôle finalement échu à Lois Smith), Les fous du roi (elle renonce pour cause de conflits, le rôle fut attribué à Patricia Clarkson) et The Last Station, de Michael Hoffman (remplacée par Helen Mirren).

Dans les années 1980, elle a aussi failli incarner le rôle d'Eva Perón dans Evita, sous la direction d'Oliver Stone, mais le film ne se fera pas. Il sera finalement réalisé sous la direction d'Alan Parker avec comme interprète Madonna en 1996.
Vie privée

Elle a vécu de 1976 à 1978, une histoire d'amour célèbre avec John Cazale, un acteur sicilo-américain connu grâce au rôle de Fredo, frère de Michael Corleone (incarné par Al Pacino) dans Le Parrain, et qu'elle a rencontré au théâtre. Elle accepta de jouer avec son compagnon, atteint d'un cancer des os, dans le film qui la fera connaître : Voyage au bout de l'enfer (1978). Malheureusement, Cazale décède peu de temps avant la sortie du film.

Meryl Streep est mariée depuis le 30 septembre 1978 au sculpteur Don Gummer et est mère de quatre enfants : Henry (musicien) (1979), Mary Willa (devenue actrice sous le nom de Mamie Gummer) (1983), Grace (actrice) (1986) et Louisa (1991) . Loin du strass et des paillettes d'Hollywood, Meryl Streep a su préserver sa vie familiale, conciliant ainsi son rôle de mère et sa carrière d'actrice.

Théâtre

   Note : À noter que trois pièces, Secret Service, La Mégère Apprivoisée et Alice in Concert, ont été filmées lors d'une représentation pour être diffusés à la télévision. La seconde a été diffusée sous le titre Kiss Me, Petruchio (1981) et la troisième, sous le titre Alice at the Palace (1982).

   1971 : The Playboy of Seville, pièce de Tirso de Molina, jouée au Cubiculo Theatre (New York)24
   1971 : The Frogs, spectacle musical de Stephen Sondheim et Burt Shevelove joué au Yale Drama School (Connecticut)24
   1974 : Miss Julie, pièce jouée au Yale Drama School
   1974 : The Idiots Karamazov, pièce de Christopher Durang et Albert Innaurato et jouée au Yale Repertory Theatre in New Haven le 31 octobre 1974 : Constance Garnett
   1975 : The Possessed, pièce jouée au Yale Drama School
   1975 : The Trelawney of the Wells, pièce de Sir Arthur Wing Pinero, mise en scène par A.J. Antoon et jouée au Vivan Beaumont Theatre du 15 octobre au 23 novembre 1975 : Miss Imogen Parrot
   1976 : 27 Wagons Full of Cotton, pièce de Tennessee Williams, mis en scène par Arvin Brown et jouée au Playhouse Theatre du 26 janvier au 21 mars 1976 : Flora Meighan
   1976 : A Memory of Two Mondays, pièce d'Arthur Miller, mis en scène par Arvin Brown et jouée au Playhouse Theatre du 26 janvier au 21 mars 1976 : Patricia
   1976 : Secret Service, pièce de William Gillette, mis en scène par Daniel Freudenberger et jouée au Playhouse Theatre du 12 avril au 2 mai 1976 : Edith Varney
   1976 : Henry V, pièce de William Shakespeare, mis en scène par Joseph Papp et jouée au Delacorte Theater du 24 au 25 juin 1976 : Katherine
   1976 : Mesure pour mesure (Measure for Measure), pièce de William Shakespeare, mis en scène par John Pasquin et jouée au Delacorte Theater du 29 juin au 29 juillet 1976 : Isabella
   1977 : Happy End, comédie musicale de Kurt Weill, Elisabeth Hauptmann et Bertolt Brecht, mis en scène par Robert Kalfin et Patricia Birch jouée du 7 mai au 10 juillet 1976 : Lieutenant Lillian Holiday
   1977 : La Cerisaie (The Cherry Orchard), pièce d'Anton Tchekov, mis en scène par Andrei Şerban et jouée au Vivian Beaumont Theatre : Dunyasha
   1978 : La Mégère apprivoisée (The Taming of the Shrew), pièce de William Shakespeare, mis en scène par Wilford Leach et jouée au Delacorte Theater du 3 août au 3 septembre 1978 : Kate
   1979 : Taken in Marriage, pièce mise en scène par Robert Allan Ackerman jouée du 22 février au 1er avril 1979 au The Public Theater/The Newman Theater : Andrea
   1980-1981 : Alice in Concert, spectacle d'Elizabeth Swados et Joseph Papp, mis en scène par Joseph Papp et jouée du 29 décembre 1980 au 25 janvier 1981 au The Public Theater/The Newman Theater : Alice
   1983-1984 : Isn't It Romantic?, pièce jouée au Playwrights Horizons Theatre en 1983 et au Lucille Lortel Theatre, en 1984 : Cynthia25
   1996 : Honour, pièce mise en scène par Ulu Grosbard et jouée au Vassar College : elle-même
   1996 : Necessary Targets, pièce jouée au Public Theater
   1996 : An American Daughter, pièce de Wendy Wasserstein, jouée au Seattle Repertory Theater du 31 mai au 2 juin 1996 : Lyssa Dent Hughes
   1999 : Undoing Depression, pièce jouée du 17 au 18 avril 1999
   2001 : La Mouette (The Seagull), pièce d'Anton Tchekov, mis en scène par Mike Nichols et jouée au Delacorte Theater du 12 au 26 août 2001 : Irina Nikolayevna
   2001 : The World of Nick Adams, pièce mise en scène par Frank Corsaro et jouée le 11 novembre 2001 au Lincoln Center : elle-même
   2005 : Theater of The New Ear, pièce mise en scène par Joel Coen, Ethan Coen et Charlie Kaufman jouée du 28 au 30 avril 2005 à St. Ann's Warehouse, le 13 mai au Royal Festival Hall et du 14 au 16 septembre 2005 au UCLA Live : elle-même
   2006 : The Public Sings, spectacle musical jouée le 30 janvier 2006 : elle-même
   2006 : Mère Courage et ses enfants (Mother Courage and her Children), pièce de Bertolt Brecht, mis en scène par George C. Wolfe et jouée au Public Theatre de New York août-septembre 2006 : Mère Courage

Filmographie
Cinéma
Longs-métrages

   1975 : Everybody Rides the Carousel de John Hubley : Stage 6 (voix)
   1977 : Julia de Fred Zinnemann : Anne Marie
   1978 : Voyage au bout de l'enfer (The Deer Hunter) de Michael Cimino : Linda
   1979 : Manhattan de Woody Allen : Jill
   1979 : La vie privée d'un sénateur (The Seduction of Joe Tynan de Jerry Schatzberg : Karen Traynor
   1979 : Kramer contre Kramer (Kramer vs. Kramer) de Robert Benton : Joanna Kramer
   1981 : La Maîtresse du lieutenant français (The French Lieutenant's Woman) de Karel Reisz : Sarah / Anna
   1982 : La Mort aux enchères (Still of the Night) de Robert Benton : Brooke Reynolds
   1982 : Le Choix de Sophie (Sophie's Choice) d'Alan J. Pakula : Sophie Zawistowski
   1983 : Le Mystère Silkwood (Silkwood) de Mike Nichols : Karen Silkwood
   1984 : Falling in Love d'Ulu Grosbard : Molly Gilmore
   1985 : Plenty de Fred Schepisi : Susan Traherne
   1985 : Out of Africa : Souvenirs d'Afrique (Out of Africa) de Sydney Pollack : Karen Christence Dinesen Blixen
   1986 : La Brûlure (Heartburn) de Mike Nichols : Rachel Louise Samstat
   1987 : Ironweed : La Force du destin (Ironweed) d'Hector Babenco : Helen Archer
   1988 : Un cri dans la nuit (A Cry in the Dark) de Fred Schepisi : Lindy Chamberlain
   1989 : She-Devil, la diable (She-Devil) de Susan Seidelman : Mary Fisher
   1990 : Bons Baisers d'Hollywood (Postcards from the Edge) de Mike Nichols : Suzanne Vale
   1991 : Rendez-vous au paradis (Defending Your Life) d'Albert Brooks : Julia
   1992 : La mort vous va si bien (Death Becomes Her) de Robert Zemeckis : Madeline Ashton
   1993 : La Maison aux esprits (The House of the Spirits) de Bille August : Clara del Valle Trueba
   1994 : La Rivière sauvage (The River Wild) de Curtis Hanson : Gail Hartman
   1995 : Sur la route de Madison (The Bridges of Madison County) de Clint Eastwood : Francesca Johnson
   1996 : Le Poids du déshonneur (Before and After) de Barbet Schroeder : Dr Carolyn Ryan
   1996 : Simples secrets (Marvin's Room) de Jerry Zaks : Lee Lacker
   1998 : Les Moissons d'Irlande (Dancing at Lughnasa) de Pat O'Connor : Kate Mundy (Kit)
   1998 : Contre-jour (One True Thing) de Carl Franklin : Kate Gulden
   1999 : La Musique de mon cœur (Music of the Heart) de Wes Craven : Roberta Guaspari Demetras
   2001 : A.I. Intelligence artificielle (Artificial Intelligence: AI) de Steven Spielberg : Mecha bleue (voix)
   2002 : Adaptation (Adaptation.) de Spike Jonze : Susan Orlean
   2002 : The Hours de Stephen Daldry : Clarissa Vaughan
   2003 : Deux en un (Stuck on You) de Peter et Bobby Farrelly : Meryl Streep (non créditée)
   2004 : Un Crime dans la tête (The Manchurian Candidate) de Jonathan Demme : Eleanor Shaw
   2004 : Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (Lemony Snicket's A Series of Unfortunate Events) de Brad Silberling : tante Agrippine
   2005 : Petites confidences (à ma psy) (Prime) de Ben Younger : Lisa Metzger
   2006 : The Music of Regret de Laurie Simmons : The Woman
   2006 : Le diable s'habille en Prada (The Devil Wears Prada) de David Frankel : Miranda Priestly
   2006 : The Last Show (A Prairie Home Companion) de Robert Altman : Yolanda Johnson
   2006 : Lucas, fourmi malgré lui (Ant Bully) de John A. Davis : la très sage reine (voix)
   2007 : Lions et Agneaux (Lions for Lambs) de Robert Redford : Janine Roth
   2008 : The Magic 7 de Roger Holzberg : Meryl Streep
   2008 : Détention secrète (Rendition) de Gavin Hood : Corrine Witman
   2008 : Le Temps d'un été (Evening) de Lajos Koltai : Lila Wittenborn
   2008 : Dark Matter de Shi-Zheng Chen : Joanna Silver
   2008 : Mamma Mia! de Phyllida Lloyd : Donna Sheridan
   2008 : Doute (Doubt) de John Patrick Shanley : sœur Aloysious Beauvier
   2009 : Julie & Julia, de Nora Ephron : Julia Child
   2009 : Pas si simple (It's Complicated) de Nancy Meyers : Jane Adler
   2009 : Fantastic Mr. Fox de Wes Anderson : Mme Fox (voix)
   2011 : La Dame de fer (The Iron Lady) de Phyllida Lloyd : Margaret Thatcher
   2012 : Tous les espoirs sont permis (Hope Springs) de David Frankel : Kay Soames
   2013 : August: Osage County de John Wells : Violet Weston
   2014 : The Homesman : Altha Carter
   2014 : Into The Woods : The Witch
   2014 : The Giver : Chief Elder

Courts-métrages

   1984 : Little Ears: The Velveteen Rabbit de Mark Sottnick : elle-même, la narratrice (vidéo)
   1987 : Rabbit Ears, The Tale of Peter Rabbit : narratrice (voix originale - vidéo)
   1987 : Rabbit Ears, The Tale of Mr. Jeremy Fisher : la narratrice (voix originale - vidéo)
   1988 : The Tailor of Gloucester : la narratrice (voix originale - vidéo)
   1989 : Rabbit Ears, The Fisherman and His Wife: la narratrice (voix originale - vidéo)

Documentaires

   1984 : In Our Hands documentaire de Stan Warnow : elle-même
   1994 : A Century of Cinema de Caroline Thomas : elle-même
   2006 : Hurricane on the Bayou (documentaire) de Greg McGillivray : narratrice
   2008 : Ribbon of Sand (court-métrage documentaire) de John Grabowska : Rachel Carson
   2008 : Theater of War de John W. Walter : elle-même

Télévision
Téléfilms

   1977 : Ombres sur le stade (The Deadliest Season) de Robert Markowitz : Sharon Miller
   1979 : Uncommon Women... and Others de Merrily Rossman et Steven Robman : Leilah
   1997 : Au risque de te perdre (...First Do No Harm) de Jim Abrahams : Lori Reimuller — Également productrice exécutive

Séries télévisées

   1978 : Holocauste (Holocaust) de Marvin J. Chomsky : Inga Helms Weiss
   1994 : Les Simpson (The Simpsons) : Jessica Lovejoy (série télévisée d'animation - voix originale, 1 épisode : La Petite Amie de Bart)
   1999 : Les Rois du Texas (King of the Hill) : Aunt Esne Dauterive (série télévisée d'animation - voix originale, 1 épisode)
   2003 : Freedom: A History of US : Personnages variés (4 épisodes)
   2003 : Angels in America de Mike Nichols : Rabbin Isidor Chemelwitz / Hannah Porter Pitt / Ethel Rosenberg / Ange Australia
   2010 : Web Therapy : Camilla Bowner (3 épisodes)

Distinction

Le 16 septembre 1998, elle inaugure son étoile sur le trottoir du Walk of Fame, et le 22 février 2003, elle est faite Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres et récompensée le même jour du César d'honneur lors de la 28e Cérémonie des Césars. Le 14 février 2012, lors du 62e festival du film de Berlin elle reçoit un Ours d'or d'honneur, pour l'ensemble de sa carrière.

Le 26 février 2012, elle reçoit pour la deuxième fois l'Oscar de la meilleure actrice, (le premier pour Le Choix de Sophie), pour son rôle dans La Dame de fer.

En 2014, elle reçoit l'Icon Award du Festival international du film de Palm Springs.

Principales nominations aux Oscars, Golden Globes et aux BAFTAs :

   Oscar de la meilleure actrice
       1982 : La Maîtresse du lieutenant français
       1983 : Le Choix de Sophie ♕
       1984 : Le Mystère Silkwood
       1986 : Out of Africa
       1988 : Ironweed
       1989 : Un cri dans la nuit
       1991 : Bons baisers d'Hollywood
       1996 : Sur la route de Madison
       1999 : Contre-jour
       2000 : La Musique de mon cœur
       2007 : Le Diable s'habille en Prada
       2009 : Doute
       2010 : Julie et Julia
       2012 : La Dame de fer ♕
       2014 : August: Osage County de John Wells



   Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle
       1979 : Voyage au bout de l'enfer
       1980 : Kramer contre Kramer ♕
       2003 : Adaptation

   Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique
       1982 : La Maîtresse du lieutenant français ♕
       1983 : Le Choix de Sophie ♕
       1984 : Le Mystère Silkwood
       1986 : Out of Africa
       1989 : Un cri dans la nuit
       1995 : La Rivière sauvage
       1996 : Sur la route de Madison
       1997 : Simples Secrets
       1999 : Contre-jour
       2000 : La Musique de mon cœur
       2003 : The Hours
       2009 : Doute
       2012 : La Dame de fer ♕



   Golden Globe de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie
       1990 : She-Devil, la diable
       1991 : Bons baisers d'Hollywood
       1993 : La mort vous va si bien
       2007 : Le Diable s'habille en Prada ♕
       2009 : Mamma Mia !
       2010 : Pas si simple et Julie et Julia ♕
       2013 : Tous les espoirs sont permis

   Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle
       1979 : Voyage au bout de l'enfer
       1980 : Kramer contre Kramer ♕
       2003 : Adaptation ♕
       2005 : Un crime dans la tête



   Golden Globe de la meilleure actrice dans une minisérie ou un téléfilm
       1999 : Au risque de te perdre
       2005 : Angels in America ♕

   BAFTA de la meilleure actrice
       1979 : Voyage au bout de l'enfer
       1980 : Kramer contre Kramer
       1982 : La Maîtresse du lieutenant français ♕
       1983 : Le Choix de Sophie
       1984 : Le Mystère Silkwood
       1986 : Out of Africa
       2003 : The Hours
       2007 : Le Diable s'habille en Prada
       2009 : Doute
       2010 : Julie et Julia
       2012 : La Dame de fer ♕



   BAFTA de la meilleure actrice dans un second rôle
       1980 : Manhattan
       2003 : Adaptation
       2005 : Un cri

pour plus d'info : http://fr.wikipedia.org/wiki/Meryl_Streep
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Gabrielle Vollant
Fondatrice Fofole
avatar

Messages : 248
Qu'est-ce que nous pensons de toi : 0
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 45
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    Sam 22 Mar - 2:06



Bienvenue à Montréal
"Fiche Validé"


Bienvenue Meryl Streep !

Bonjour cher membre,
J’ai l’honneur de vous avisé que votre présentation est maintenant validé, mais il vous reste encore quelque choses à faire pour bien vous intégré à Montréal.

Premièrement, si vous ne voulez pas dormir dans les rues de cette ville venez demander un logement ici.

Deuxièmement, si vous voulez des relations ici c’est par ici

Troisièmement, si vous voulez discuter avec les gens il vous faut une fiche ici.

Quatrièmement, pour mieux connaitre le staf c’est ici pour postulé pour les postes disponibles dans le staff, une place de modo encore dispo,envoyer moi un mp

Cinquièmement, Si vous voulez connaître les intrigues du forum c’est par ici

Et pour finir bienvenue dans le groupe I am a New Montreal

Votre Fondatrice Chantal Machabée

-_-_-It's Fall In Montreal City-_-_-

Anne-Gabrielle Vollant
Beate un jour , Beate toujours. by mellifluous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://montreal-city.forum-canada.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mirenda Katherine Gauthier - The Devil Mayor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [DRAMA - TAIWAN] Devil beside you
» Kurtz Katherine - Roi de folie - La trilogie des rois 1 - Cycle des Derynis [Lecture commune de juin]
» [Neville, Katherine] Le Feu Sacré (suite de "Le Huit")
» [Scholes, Katherine] La reine des pluies
» [Bâle] Romain Gauthier. Je me pâme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Montréal City  :: Première version du forum-
Sauter vers: